Currently browsing category

Cuisine

Les caractéristiques des fromages au lait cru

La consommation de produits du terroir comme celle des fromages, s’inscrit dans un patrimoine riche et singulier. Cette culture est essentielle car elle entretient une richesse et un savoir-faire fromagé qui possède quelques bienfaits.

Le fromage au lait cru, qu’est-ce que c’est ?

Les fromages au lait cru sont élaborés à partir d’un lait qui n’a pas été chauffé au-delà de 40°. Ils ne sont donc pas thermisés, c’est-à-dire cuits entre 40° et 70°, ni pasteurisés, c’est-à-dire cuits au-delà de 72°. Le lait cru n’est également ni traité ni filtré. Le fromage au lait cru, non pasteurisé, possède alors un microbiote unique qui donne une saveur et des qualités spécifiques à ces fromages. Ceux-ci sont pour la plupart reconnus comme AOP. Le savoir-faire attaché à ces fromages non-pasteurisés est donc reconnu officiellement.

Les contre-indications au lait cru

La consommation de fromage au lait cru peut être déconseillée. C’est le cas pour les personnes enceintes ou immunodéprimés (malades ou âgées). Comme ces fromages sont non-pasteurisés, ils peuvent contenir des bactéries nuisibles aux personnes les plus fragiles. Cependant, il faut noter que certains fromages à base de lait cru peuvent tout de même être consommés. Mais attention à ne pas associer le lait cru aux intoxications ! Une étude de l’INRA a démontré que les groupes microbiens présents sur la croûte de ces fromages avaient pour caractéristiques de s’auto-protéger contre les bactéries comme la listéria qui se développe particulièrement au cours de l’affinage de fromages pasteurisés.

Consommons du fromage au lait cru !

Alors que les processus comme la pasteurisation tuent les mauvaises comme les bonnes bactéries, le lait cru contient toujours quant à lui ces bonnes bactéries ! Ainsi, si la flore lactique présente dans le lait cru crée un fromage unique, celle-ci permet également à la flore intestinale de se régénérer. Le lait cru contient également de nombreux nutriments essentiels pour avoir une bonne santé. La chaleur de la pasteurisation, par exemple, contribue à la destruction de ces nutriments et de la flore microbienne. À partir de l’âge de 5 ans et pas avant, car le système immunitaire des enfants est immature, la consommation de fromage au lait cru contribuera à lutter contre les allergies par exemple. Ainsi, même si les caractéristiques du lait cru font encore débat auprès de certains scientifiques, la consommation de ces fromages est toutefois bénéfique pour notre santé ! Lire la suite

Comment faire des économies tout en mangeant sainement

Vous avez peut-être pris de bonnes résolutions au début de l’année et manger sainement en fait partie. Mais mieux manger implique-t-il forcément de faire exploser son budget alimentaire ? Et bien non ! Puisqu’il est tout à fait possible de préserver la santé de son porte-monnaie tout en préservant aussi la nôtre. Et c’est ce que nous allons voir, tout de suite, dans cet article.

Retroussez-vous les manches

Et oui, pour faire des économies tout en mangeant sainement, il vous faudra faire des efforts. Des efforts pour préparer et cuisiner vous-même vos repas. Alors exit les traiteurs, les plats déjà cuisinés, les restaurants, … qui sont souvent très onéreux en plus de ne pas être très sains. Ou alors que cela reste exceptionnel. Des efforts aussi pour préparer vos produits vous-même. Surtout les produits que vous consommez souvent, comme le yaourt, le pain, la confiture, … D’ailleurs, n’hésitez pas à investir dans les appareils qui vont vous aider à les fabriquer, comme la machine à pain par exemple. Car ils vous feront faire beaucoup d’économies au final. Des efforts, enfin, pour cultiver certains de vos produits. Ainsi, vous pouvez faire pousser des herbes aromatiques, dans des petits pots sur votre balcon, ou même des légumes dans votre potager.

Pour faire des économies : faites des prévisions

Dans le sens qu’il faut que vous fassiez des menus. Car cela a 2 avantages au moins : – d’une part, vous pourrez équilibrer vos repas. Par exemple si la veille vous avez fait un repas très riche, alors prévoyez un repas plus léger le lendemain. Autre exemple, vous pourrez prévoir des repas végétariens dans votre menu de la semaine. – d’autre part, vous saurez exactement ce qu’il vous faut et vous ne serez pas tenté(e) d’acheter d’autres denrées alimentaires Faire des prévisions implique, également, de faire la liste des courses. De cette manière, vous pourrez prévoir tout ce que vous aurez à acheter lors de vos courses. Résultat, vous ne serez pas tenté(e) d’acheter tout le magasin. En outre, si vous avez déjà fait des menus, vous saurez quels ingrédients vous aurez besoin et en quelle quantité, pour rédiger votre liste des courses.

Cuisinez de grandes quantités de nourritures

Par exemple, si vous cuisinez une quantité suffisante pour faire 2, 3, voire 4 repas, vous allez faire beaucoup d’économies. D’une part, vous allez économiser en énergie et en efforts. En d’autres termes, vous réduisez vos factures d’énergie (eau, électricité, …), parce que vous n’aurez plus à vous servir plusieurs fois de votre four, de votre gazinière, de votre lave-vaisselle, … Mais vous ne vous fatiguerez plus, non plus, à cuisiner plusieurs fois. D’autre part, de cette manière, vous divisez aussi le prix de revient de chaque repas en 2, 3, voire 4.

Évitez

Lire la suite